GDH

Le Groupe de Montagne

Print Friendly, PDF & Email

Le groupe de montagne est un merveilleux satellite de notre société de gymnastique d'hommes de Lausanne.

  • Celui-ci a son propre règlement et son activité est réservée aux membres de la société.
  • Son but est d'effectuer une course de moyenne montagne par année, le dernier samedi du mois d'août.
  • Course dans les Alpes ou le Jura, avec la découverte de paysages d'une réelle intensité où l'ombre et la lumière jouent avec une magnifique nature, parfois austère, mais qui apportent ravissement, sérénité et de solides liens d'amitié.
  • L'arrivée à un sommet grand ou petit donne cette joie intense de l'infini et la sensation que notre âme est proche des étoile !!!

Alors ! es-tu partant pour une prochaine course de montagne ? Demande ton adhésion au comité du groupe qui se fera un plaisir de te recevoir.

Cotisation: fr. 20.- par année, honoraire fr. 15.-

Responsables : Président Michel Monney, Trésorier Jean-Luc Porchet, Secrétaire René Wuethrich

 

Règlement du Groupe de montagne Télécharger

Course GdM 2023

Print Friendly, PDF & Email

Montagnartd

 

Groupe de Montagne, rapport sortie du 26 août 2023

 

Nous venions de passer quelques jours sous une canicule, avec même un pic de température de 39,3 ° à Genève !

Mais ce samedi matin-là, du 26 août 2023, la cassure annoncée était bien présente et ce que nous redoutions le plus, la pluie nous a rapidement rejoint.

Au départ de cette journée, nous étions 25 participant-e-s, dont 5 dames.
Selon un programme, bien rôdé et établi, notre car a quitté Lausanne, vers 07h45 pour nous conduire au col des Mosses.

À notre arrivée vers 09h15, le café-croissant nous a été servi au restaurant « Le Bivouac » de l’Hôtel Alpin.

Les randonneurs, au nombre de 12 partent de cet endroit pour rallier Leysin.
Les autres promeneurs se rendent en car à Leysin, où plusieurs groupes se formeront pour se promener au gré de leurs envies aux alentours de Leysin (de Prafandaz à la Berneuse….).
Selon le compte rendu des uns et des autres, chaque groupe a eu beaucoup de plaisir.

Pour les randonneurs le départ s’est fait au sec, mais très rapidement le brouillard et la pluie ont été au rendez-vous: la pluie les a accompagnés tout le long du parcours.
Une très belle balade, pas trop exigeante ( altitude min 1’256m/max 1’703), ni éreintante ( environ 15km) avec un lent dénivelé ( 543m de montée pour 731m de descente). 

Malheureusement ces conditions météo particulière ( temp. 12°), ne nous ont pas permis de faire un pique-nique prolongé et nous avons même d’un commun accord « renoncé » au traditionnel apéritif !
Peu importe la pluie et le vent, nous avions tous les habits adéquats et de circonstance pour affronter cette pluie qui n‘était pas violente mais simplement constante. Ce n’était à l’évidence pas le temps qui pouvait altérer l’ambiance qui était naturellement excellente, au sein du groupe.
C’est finalement vers 14h00, avec pratiquement une heure d’avance sur le programme initial, que nous avons bouclé notre parcours.
Nous avons pris possession du « Câble Bar » au départ de la télécabine pour le Kuklos, trop heureux de pouvoir nous sécher quelque peu et de pouvoir savourer une boisson de fin de randonnée !

D’autres groupes ont fini par nous rejoindre. À 15h00, la pluie cessant enfin de tomber ( comme l’avait annoncé Météosuisse), nous sommes descendus vers le centre du village de Leysin où nous avons fait une halte au restaurant « La Lorraine », pour un petit en-cas.
Les discussions allaient bon train …. et le soleil était finalement revenu. 

L’heure avançant, il était temps de nous rendre vers « La Fromagerie » où un apéritif, gracieusement offert par le patron, nous attendait ainsi qu’un excellent repas.
Durant l’apéritif, nous avons eu l’occasion de visiter le petit musée aménagé dans l’établissement et découvrir les belles pièces d’antan qui y étaient présentées.
Une belle longue table accueillante avait été dressée, l’ambiance était détendue et l’on pouvait entendre les discussions animées et les rires où l’on sentait le partage et la communication. 

Ce repas a été une nouvelle fois l’occasion de beaux moments de convivialité et d’échange. Cette belle atmosphère de camaraderie, de cordialité et d’amitié aurait pu se prolonger, mais malheureusement il fallait respecter l’horaire du retour. 

Votre comité, comme à chaque fois, a eu un énorme plaisir à vous organiser cette journée.
Votre présence et votre participation nous motivent pour déjà vous préparer celle de 2024 à laquelle nous espérons vous retrouver aussi nombreux.
Un tout grand merci à toutes et à tous.

Votre dévoué comité du Groupe de Montagne

Course GdM 2022

Print Friendly, PDF & Email

Montagnartd

 

GdH – Groupe de montagne (GdM)   Course du samedi 27.08.2022

En plein été caniculaire, nous nous sommes retrouvés 25, dont deux dames, pour effectuer notre
sortie randonnée du 27 août 2022.
Nous avons finalement décidé de rester cette année dans le canton de Vaud et de nous rendre

aux Diablerets.
Le car nous a déposé au centre de la station, où nous avons pris notre traditionnel café-croissant
à l’Auberge de la Poste.
Comme toujours, c’est à ce moment là que les groupes se constituent au gré de la forme
physique des uns et des autres pour effectuer les variantes de balade possibles qu’offre le site de
la journée.
Un premier groupe a choisi de se promener le long de la Grande-Eau, un autre est allé du côté de
Isenau-lac Retaud et un troisième s’est aventuré vers la cascade du Dard.

Le dernier groupe, celui des « marcheurs » a repris le car qui les a déposés aux Mazots sur la
route du Col de La Croix, point de départ de la randonnée.
Cette balade les a menés sur la crête du Meilleret d’où ils ont pu voir notamment le village de
Taveyanne et en face au loin le Mont Blanc.
Ensuite descente sur le Col de La Croix, en longeant les Pyramides de Gypse jusqu’à Moille
Ronde en longeant le Torrent de Culan en direction de Creux de Champ et pour enfin revenir sur
les Diablerets en longeant la Grande-Eau.

En résumé, une belle boucle, avec peu de dénivelé (490 m) pour une distance d’une quinzaine de
kilomètres parcourue en 4,30 h, à laquelle il convient bien évidemment d’ajouter le temps du
pique nique, sans lequel une telle promenade perdrait tout son charme.

Sur le retour, nous avons retrouvé le groupe emmené par Roger Tröhler, sur une place de détente
le long de la Grand-Eau dans laquelle certains n’ont pas hésité à relaxer leurs pieds fatigués dans
une eau bien fraîche, nonobstant la canicule.

Après ce moment de délassement, nous sommes repartis pour nous retrouver tous ensemble
avec les autres collègues sur une terrasse du village des Diablerets pour y boire une bonne
boisson bien désaltérante et échanger nos impressions après tous ces efforts.
Vers 18h00, nous avons rejoint le restaurant de la Poste pour y prendre l’apéritif et ensuite nous
retrouver à table où un excellent repas nous a été servi.
L’accueil et le service étaient parfaits.

Les discussions allaient bon train et comme à chaque fois que nous nous retrouvons pour cette
sortie, l’atmosphère était belle et conviviale et l’ambiance chaleureuse et sympathique.

Mais c’est déjà l’heure de reprendre le car du retour et au delà des souvenirs d’une belle et
sincère camaraderie, nous tenons à vous remercier sincèrement d’avoir répondu à notre
invitation, de la confiance que vous nous témoignez et de nous avoir accompagné durant cette
belle journée que nous avons eu plaisir à organiser pour vous.
À l’année prochaine.

Votre dévoué comité du Groupe de Montagne

Course GdM 2021

Print Friendly, PDF & Email

Montagnartd

 

GdH – Groupe de montagne (GdM)   Course du samedi 28.08.2021

Après avoir été contraints de reporter notre randonnée de 2020, pour les raisons que nous
connaissons tous, nous avons pu nous retrouver le samedi 28 août 2021, pour effectuer cette
sortie l’année où nous fêtons le 150ème anniversaire de notre société.
Un peu à la manière des JO de Tokyo 2020 qui ont finalement pu se dérouler sans spectateur en
2021.

Nous étions 24 dont deux dames, présents au départ de cette journée qui s’annonçait belle.

Le car nous a conduit de Lausanne à Sierre où nous avons pris cette route toujours spectaculaire
du Val d’Anniviers de Niouc à Saint-Luc en passant par Vissoie au carrefour de la vallée.

La pause café-croissant a été prise au restaurant de l’hôtel Beausite.
De là, pratiquement la moitié du groupe a poursuivi sa route en car jusqu’à Chandolin, village le
plus haut d’Europe culminant à 1936m, point de départ de la randonnée.

Le but des randonneurs était de rallier l’hôtel Weisshorn (2337m) sur les hauts, en passant par
Tignousa (arrivée du funiculaire de St-Luc, à 2180m).

L’autre groupe a pris le funiculaire pour effectuer la balade du sentier des planètes et atteindre
également l’hôtel Weisshorn.
Chaque groupe, selon son rythme, a eu tout le loisir de faire une halte pour « pique-niquer » au
milieu de cette majestueuse couronne des 4000m du Val d’Anniviers.

Les deux groupes se sont retrouvés à l’hôtel Weisshorn pour y déguster sur la terrasse,
notamment une excellente tranche de tarte aux myrtilles!

Mais pas le temps de flâner, il fallait déjà amorcer notre descente sur St-Luc, soit par le chemin
longeant le torrent, soit par celui plus doux passant sous le chalet blanc.

Un dernier rafraîchissement bien désaltérant à St-Luc et il était déjà l’heure de tous nous retrouver
au restaurant de l’hôtel Beausite pour apprécier en guise d’apéritif un vin blanc du Valais bien
évidemment et de savourer un excellent repas accompagné d’un pinot noir de Salquenen.
Les discussions étaient animées, dans une belle ambiance de convivialité, de partage et
d’échanges chaleureux et sympathiques.

Une dernière photo du groupe sur la terrasse de l’hôtel et nous reprenions le car pour un retour
sur Lausanne, sous la pluie.

Puissions-nous garder de cette journée ensoleillée, le souvenir ému d’une belle et sincère
camaraderie entre nous tous.
Certes le temps passe, mais au-delà de la pandémie et des restrictions que nous avons vécues, il
reste les liens profonds que nous avons tous pu tisser, durant toutes ces années, grâce au sport,
à la gymnastique et à nos sorties.
Merci à tous d’être venus et d’avoir participé à cette sortie que nous avons eu plaisir à organiser.

Permettez-moi, au terme de ce petit compte rendu, d’avoir une pensée pour tous nos Présidents
et de les remercier infiniment et chaleureusement pour leur dévouement, leur attachement et leur
fidélité à notre GDH.

Votre dévoué comité du Groupe de Montagne 

Course GdM 2019

Print Friendly, PDF & Email

Montagnartd

 

GdH – Groupe de montagne (GdM)   Course du samedi 24.08.2019

Ce samedi 24 août 2019, nous nous sommes retrouvés 30 camarades ( y compris Ana) par une fraîche matinée sur la terrasse du restaurant du barrage d’Emosson. Deux dames nous accompagnaient, Marie-France Mailler et Doris Zuberbühler, pour cette sortie. 

Après une brève collation, nous avons écouté attentivement les consignes données par notre chef de course, Michel Monney, sur le déroulement de la journée. 

Environ deux tiers des participants ont choisi de rester aux alentours du barrage. Certains se sont notamment rendus à pied à la cabane du Vieux-Emosson, en suivant la route certes plus accessible mais non moins difficile.

L’autre partie a profité de la journée pour participer à la traditionnelle joute de cartes. 

Le dernier tiers a opté pour la marche et est parti du barrage en direction de la Tête du Largey, pour poursuivre sa montée dans les gorges de la Veudale, qui culminent à 2499 m.

Après une courte pause permettant à tout le groupe de se reconstituer et de profiter du magnifique coup d’œil, nous avons repris notre marche en direction du lieu-dit des empreintes du Vieux-Emosson.

Là, une guide de moyenne montagne nous a retracé l’histoire des Aiguilles Rouges qui remonte entre 500 et 400 millions d’années. Selon les traces retrouvées à cet endroit, il pourrait s’agir de celles d’un reptile ressemblant aux dinosaures sans toutefois en avoir toutes les caractéristiques, mais dont le squelette pourrait s’apparenter au « Ticinosuchus » trouvé au Tessin!

Notre esprit ayant été nourri par cette intéressante histoire géologique, il ne nous restait plus qu’à trouver un endroit accueillant pour notre pique-nique et nourrir le corps....

Cela fait, nous avons pu amorcer notre descente en direction du Vieux-Emosson et rejoindre la cabane, juchée à 2187 m. Notre petit groupe en a profité pour se « désaltérer » et admirer le paysage qui s’ouvrait et descendait vers le barrage. Il y faisait bon au soleil, mais à l’abri du vent.

Nous avons repris notre marche par une petite montée d’environ 80 m de dénivelé qui nous a permis de retomber sur notre chemin pris le matin et le descendre pour rejoindre, en fin d’après-midi, tous nos camarades qui nous attendaient sur la terrasse du restaurant au barrage.

En bref, nous avions parcouru en 5 heures ( pauses comprises), environ 12km avec un dénivelé de 872 m. 

Avant de passer à table, nous avons pu profiter du magnifique décor alpin qui s’offrait à nous, avec une vue imprenable sur le Mont Blanc, enfin complètement dégagé et sur lequel se couchait le soleil.

Moment tout simplement magique dont nous ne pouvons nous lasser. 

Une excellente raclette nous a été servie, précédée d’une belle assiette de viande séchée et pour finir un succulent sorbet abricot, le tout accompagné de bons vins valaisans.

Les discussions allaient bon train, l’ambiance était belle, animée et fort chaleureuse et nous avons eu également le plaisir toujours renouvelé d’entendre notre ami, René Vassaux, nous déclamer avec toujours autant de ferveur, d’élan et d’enthousiasme «  La Venoge ».

Ce sont de tels moments d’amitiés partagées qui marquent et qui jalonnent de beaux souvenirs nos sorties du Groupe de Montagne.

Merci infiniment à tous.

C’est enfin avec une vive et intense émotion que je conclus ce petit compte rendu, en ayant une pensée particulière et émue pour notre regretté ami et compagnon Rémy Pidoux qui était avec nous ce samedi-là et auquel je souhaiterais dédier cet article.

Votre dévoué comité